Narrow your search

Library

UCL (2)


Resource type

undetermined (2)


Language

French (2)


Year
From To Submit

2014 (1)

2012 (1)

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Les bénéfices cliniques attendus et observés de la revalidation cardiaque dans le décours d'un infarctus STEMI
Authors: --- ---
Year: 2012 Publisher: Louvain-la-Neuve : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

L’infarctus STEMI se définit par une surélévation du segment ST par rapport à la ligne isoélectrique de l’ECG. Son origine est imputable à la formation d’une plaque d’athérosclérose menant à la constitution d’un thrombus occlusif. Ce thrombus provoque une hypoxie myocardique responsable de l’infarctus. Son traitement vise à reperfuser le myocarde avant d’entamer la prévention médicamenteuse secondaire. Pour ce faire, deux techniques sont possibles. La première consiste à réaliser une thrombolyse médicamenteuse mais comporte beaucoup d’inconvénients. La seconde, l’intervention percutanée primaire, est souvent recommandée si les circonstances s’y prêtent. Malgré les bénéfices obtenus en termes de revascularisation myocardique, ces techniques ne permettent cependant pas de réhabiliter complètement le patient et elles ne préviennent pas les futurs évènements cardiaques. La revalidation cardiaque pluridisciplinaire possède donc des objectifs complémentaires. Pour pouvoir y participer, les patients concernés doivent, au préalable, adhérer à la convention cardiaque. Ils bénéficient alors de 45 séances dans un centre conventionné. Les activités physiques qui y sont dispensées sont essentiellement des exercices aérobies et de résistance. Les bénéfices de la revalidation cardiaque observés dans la littérature sont multiples: diminution de la mortalité/morbidité, amélioration des facteurs de risque cardiovasculaires, diminution du taux de réhospitalisation, amélioration de la tolérance à l’effort et de la qualité de vie. Pour confirmer ces bénéfices, nous avons réalisé une étude rétrospective basée sur 47 dossiers médicaux de patients STEMI ayant terminé leur revalidation à l’UCL Mont-Godinne. Après une moyenne de 32,81 (+-15,04) séances, les résultats ont montré une augmentation significative (p<0,01) de la puissance développée lors de l’épreuve d’effort de 120,4 W (+- 41,19 W) à 143,7 W (+- 51,60 W), une diminution significative (p<0,01) de la FC de repos de 71,32 bpm (+- 13,73) à 62,17 bpm, une augmentation significative (p<0,01) de la FC maximale de 113(+- 18,23) à 126,3 (+- 18,31), une augmentation significative (P<0.01) de la FEVG qui passe de 43,4 % (+- 12,6) à 54,7 % (+- 13,3) et une diminution légèrement significative (P < 0.05) du taux de cholestérol qui passe de 201 mg/dl % (+- 37,9) à 165,18 % (+- 24,84). Les bénéfices observés confirment donc les bénéfices obtenus. Cependant, les tests ont montré une augmentation légèrement significative (p<0,05) de la tension artérielle après le programme de revalidation alors que l’inverse est indiqué dans la littérature. Ce biais est certainement attribuable au nombre restreint de sujets participant à l’étude ainsi qu’au manque de données dans les dossiers médicaux. Malgré les preuves des bienfaits de la revalidation cardiaque, cette dernière demeure sous-utilisée.

Keywords

Le suivi du patient insuffisant cardiaque au CHU Dinant Godinne UCL : élaboration d'un modèle de collaboration transmurale
Authors: --- --- ---
Year: 2014 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Listing 1 - 2 of 2
Sort by