Narrow your search

Library

UCL (1)


Resource type

undetermined (1)


Language

French (1)


Year
From To Submit

2008 (1)

Listing 1 - 1 of 1
Sort by
La mise en évidence de l'intérêt porté à la problématique environnementale hospitalière par le personnel des unités de soins et d'hospitalisation des Cliniques universitaires de Mont-Godinne suite à l'introduction du tri sélectif des déchets
Authors: --- ---
Year: 2008 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

La question de la gestion des déchets est au cœur de nombreux débats. Le système sanitaire, producteur de déchets d’activités hospitalières et de soins de santé, est évidemment concerné et est de ce fait soumis à une réglementation spécifique. Malheureusement, celle-ci n’impose pas l’objectif de résultats en termes de prévention-valorisation et recyclage. Néanmoins, que ce soit pour des raisons économiques, environnementales, sanitaires, sociales ou éthiques, il ya tout intérêt à réduire les quantités de déchets et à introduire un tri sélectif maximal au sein des établissements de santé. En effet, l’hôpital, générateur de risques entre autres environnementaux doit, à l’exemple des entreprises et des collectivités, s’inscrire dans une perspective de développement durable. Confronté aux problématiques classiques de maîtrise des énergies et de gestion des déchets, il doit adopter une politique de respect des normes environnementales.
La problématique des déchets induit immanquablement des questions financières. En effet, le coût pour la matériel approprié et le traitement sécurisé des déchets de soins de santé dangereux est extrêmement élevé. Un tri adéquat, sélectif et maximal, de même qu’une prise en charge efficace peuvent avoir des répercussions économiques positives.
De plus, les déchets hospitaliers sont des sous-produits du système de santé. La gestion inappropriée de ceux-ci porte préjudice à l’environnement, expose la communauté à des risques de lésions, d’infections, à des effets toxiques et réduit le bénéfice global du système sanitaire. Dés lors, aucun gestionnaire ne peut rester sans réaction devant la problématique des déchets produits par son institution. En effet, il est inadmissible qu’un risque généré par l’activité hospitalière ne soit pas pris en considération, c’est-à-dire quantifié et géré comme d’autres risques rencontrés tels que les infections nosocomiales, les accidents de la route,…
Le traitement des déchets de soins de santé est d’abord une question de gestion avant d’être une question technique et dépend de l’engagement de l’ensemble du personnel des établissements sanitaires. Pour améliorer la prise en charge des déchets à l’hôpital il est donc essentiel que toute personne concernée par ceux-ci comprenne que leur gestion fait partie intégrante des services de santé. Pour cela, il faut établir un système complet de prise en charge des déchets, depuis leur génération jusqu’à leur élimination, former et renforcer la sensibilité de toutes les personnes impliquées, insister sur le tri adapté et sélectif et sélectionner des options sûres et compatibles avec l’environnement et l’économie de l’établissement.
Le développement du cadre théorique s’articulera autour du concept de développement durable et du management environnemental, il abordera ensuite la législation en matière de déchets et plus spécifiquement de ceux générés dans le cadre d’activités de soins. Il s’intéressera, entre autres, à la classification et aux principes de gestion de ceux-ci au sein de l’institution hospitalière, de même qu’aux méthodes de prétraitement et de traitement à leur appliquer. Un troisième volet mettra en évidence d’une part l’aspect économique de la gestion des déchets d’activités hospitalières et de soins de santé, d’autre part les risques inhérents à ceux-ci, et enfin l’aspect éthique de cette question. Finalement, nous développerons les spécificités liées aux cartons et aux papiers. La méthodologie sera composée de 3 axes. D’une part nous évaluerons le caractère développement durable du projet de tri sélectif des déchets cartons instauré au sein des cliniques universitaires de Mont-Godinne. D’autre part nous réaliserons une ébauche d’analyse environnementale initiale sur base d’un questionnaire développé par le Comité de développement durable. Finalement, nous évaluerons la perception du personnel des unités de soins face à l’introduction du tri des cartons et l’intérêt qu’il porte à la problématique environnementale sur son lieu de travail.

Listing 1 - 1 of 1
Sort by