Narrow your search

Library

KU Leuven (56)

UNamur (46)

UCL (45)

KBR (25)

USLB (19)

ULB (18)

ULiège (16)

TPC (10)

CaGeWeB (8)

Groot Seminarie Brugge (8)

More...

Resource type

book (137)

article (9)

dissertation (4)

object (1)


Language

French (113)

German (14)

Italian (14)

Undetermined (5)

English (1)

More...

Year
From To Submit

2019 (1)

2015 (1)

2013 (1)

2008 (1)

2007 (3)

More...
Listing 1 - 10 of 148 << page
of 15
>>
Sort by
Schelling : biographie
Author:
ISBN: 2702129536 Year: 1999 Volume: *2 Publisher: Paris Calmann-Lévy


Book
Une introduction à Schelling
Author:
ISBN: 9782745315304 2745315307 Year: 2007 Volume: 12 Publisher: Paris : H. Champion,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Schelling, désigné trop brièvement comme "Protée de l'Idéalisme", est longtemps resté méconnu, sinon inconnu. Surtout en France, il a subi la loi de l'oubli. Le succès antérieur de Hegel s'est prorogé au delà du purgatoire habituel. Il a fallu le sortir des lieux communs des interprètes pour évaluer toute sa stature. Selon un mot de Walter Erhardt, Schelling est encore à découvrir. L'essai de Xavier Tilliette s'applique à suivre le développement, mot clef d'une philosophie qui a le temps pour partenaire, qui attend des lecteurs de plus en plus nombreux, et qui les attire par son verbe autant que par les énigmes qui ont fait de lui le sphinx de la philosophie moderne.


Book
La Semaine Sainte des Philosophes
Author:
ISBN: 2718905638 Year: 1992 Volume: 53 Publisher: Paris : Desclée,

Recherches sur l'intuition intellectuelle de Kant à Hegel
Author:
ISSN: 02497980 ISBN: 2711612317 Year: 1995 Publisher: Paris : J. Vrin,

La mythologie comprise : Schelling et l'interprétation du paganisme. Suivi de trois essais concernant l'origine
Author:
ISBN: 2711615553 Year: 2002 Publisher: Paris : Vrin,

La mythologie comprise : l'interprétation schellingienne du paganisme
Author:
ISBN: 8870880990 Year: 1984 Volume: 4 Publisher: [Napoli] : Bibliopolis,

Le Christ de la philosophie : prolégomènes à une christologie philosophique
Author:
ISSN: 05876036 ISBN: 2204040886 Year: 1990 Volume: 155 Publisher: Paris : Cerf,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

La présence, latente et quelquefois voyante, du Christ dans les philosophies modernes, les grandes et les moindres, est restée littéralement inaperçue des historiens, occultée par les critiques, du moins jusqu'à il y a une trentaine d'années. Mais surtout un préjugé tenace s'attache au « Christ des philosophes » : la philosophie étant réductrice par essence, son Christ serait forcément rationalisé, sécularisé, comme en général les autres contenus de la foi. C'est cette double hypothèque, du silence et de la méfiance, que s'efforce de lever le présent livre, fruit de nombreuses lectures et préparé par des études plus analytiques. L'ouvrage n'est pas une série de monographies. Il vise un « Christ de la philosophie », dont la physionomie s'ébauche à travers la diversité des portraits situés. Le schème directeur est l'hypothèse ou le problème d'une christologie qui puisse se présenter comme philosophique. De sorte que l'accent est mis partout sur l'épithète, afin que soient déterminées les caractéristiques existentielles et rationnelles d'un Christ et d'une christologie nécessairement émaciés par rapport à la richesse du dogme et de la théologie. La recherche procède en spirale, du moins philosophique au plus philosophique, jusqu'à ce que s'établisse, dans la philosophie chrétienne de Maurice Blondel, en équilibre, une stabilité, qui est le fait du « panchristisme ». C'est à quoi est consacrée la première partie, « Heuristique », formée de six chapitres. La seconde partie (quatre chapitres) intitulée « Topique » examine, comme une application de l'hypothèse, quatre « lieux » majeurs, philosophico-théologiques, où s'exerce la christologie philosophique. Elle confirme par l'exemple les résultats positifs, quoique toujours menacés d'ambiguïté, de la recherche théorique. La Conclusion résume les différentes approches qui balisent le chemin ardu et périlleux de la théologie (ici la christologie) à la philosophie ; elle suggère même l'intégration d'une discipline christologique à l'encyclopédie des sciences philosophiques.

Les philosophes lisent la Bible
Author:
ISSN: 12754927 ISBN: 2204067059 Year: 2001 Publisher: Paris : Cerf,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Les philosophes lecteurs, voire commentateurs, de la Bible sont nombreux. Il faudrait plusieurs monographies pour épuiser la « Bible des philosophes » dont plusieurs ouvrages d'ensemble illustrent la variété. On a préféré dans cette étude limitée suivre une via media, thématique, en faisant un choix parmi les épisodes et péricopes scripturaires qui ont retenu l'attention des philosophes à l'époque moderne. Le choix n'est pas tout à fait arbitraire, dans la mesure où certains textes s'imposaient, comme le sacrifice d'Abraham. Il est forcément inégal, car tel passage de fort impact symbolique, par exemple la lutte de Jacob, n'a pas donné lieu à d'importants développements. Le livre, dans sa facture didactique – un enseignement lui est sous-jacent –, devrait intéresser, outre les spécialistes des deux bords, les étudiants et amateurs de bonne volonté.


Book
Philosophies eucharistiques de Descartes à Blondel
Author:
ISSN: 12754927 ISBN: 2204080799 Year: 2006 Publisher: Paris : Cerf,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Pendant les premiers siècles de l'Église, la croyance eucharistique est restée une possession immuable et réaliste. Au Moyen Âge, Bérenger de Tours le premier a mis en doute la présence réelle, la réalité de la présence du Christ – son âme, son corps, sa divinité – dans les hosties consacrées. D'où la réplique des théologiens dogmatiques sous la forme d'une physique accentuant le réalisme de la présence eucharistique souvent en termes excessifs. Descartes a mis fin à la physique eucharistique et l'a remplacée par une véritable philosophie eucharistique qui montre l'adaptation de son système et de sa « théologie blanche » à la présence réelle et au sort miraculeux des espèces. Désormais, les philosophies eucharistiques se préoccupent surtout du sort des espèces. Elles sont l'enjeu et le fil rouge des théories eucharistiques, dont la plus célèbre, la plus fouillée, est celle de Leibniz, en correspondance avec Bossuet, puis en discussion serrée avec le jésuite Des Bosses. De la controverse a surgi l'idée de lien substantiel, que Blondel devait reprendre deux siècles plus tard. Il faut considérer comme des intermèdes les querelles protestantes, qui ne font guère avancer l'énigme et la solution ; de même, du côté catholique, la tentative théosophique de Franz Baader ne scrute pas le fond de la question, conversion du pain et du vin en corps et sang, transfert et non adduction – permanence des espèces. Toutefois, le XVIIe siècle, malgré la rigueur janséniste, mais sous la pression de Pascal, de l'École française et de la dévotion au Sacré-Cœur voit s'infléchir la théologie sacramentelle et engendre la dévotion au saint sacrement de l'autel. C'est ensuite la belle et émouvante spiritualité christique du XIXe siècle qui retentit sur la théologie de l'eucharistie et permet à Maurice Blondel, lecteur du P. Faber et de Mgr Gay, d'ébaucher une philosophie eucharistique qui est comme le canevas et le modèle de sa « métaphysique de la charité ». Les temps étaient mûrs pour l'essor des « Missarum solemnia » et de la communion fréquente, une inflexion divine du saint sacrifice et de la communion promulguée par saint Pie X.

Listing 1 - 10 of 148 << page
of 15
>>
Sort by