Listing 1 - 10 of 76 << page
of 8
>>
Sort by
Ethics in nursing
Authors: ---
ISBN: 019504052X 0195040538 Year: 1986 Publisher: New York : Oxford university press,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Ethics in nursing
Authors: ---
ISBN: 0195028368 0195028376 Year: 1981 Publisher: New York (N.Y.) : Oxford university press,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Book
L'éthique de la santé : pour une éthique intégrée dans les pratiques infirmières
Author:
ISBN: 9782765055709 Year: 2019 Publisher: Montréal : Chenelière éducation,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

L'éthique de la santé, 2e édition est un outil d'aide à la réflexion et à la décision éthique. Il s'agit du seul ouvrage en français centré sur l'intégration de l'éthique dans les processus décisionnels de la pratique infirmière. Il permet à l'infirmière expérimentée, à la future infirmière et à l'infirmière gestionnaire de structurer sa réflexion sur les grands enjeux éthiques présents dans sa pratique, tout en apportant un soutien documenté à l'enseignement de l'éthique de la santé à tous les niveaux. Quatrième de couverture : "Cet ouvrage veut aider l’infirmière à mieux faire face aux enjeux éthiques auxquels elle est confrontée dans sa pratique. Prenant en compte les aspects sociaux et systémiques du domaine de la santé, et s’appuyant autant sur des principes éthiques reconnus que sur des études récentes, cette 2e édition permet d’analyser et de comprendre les problèmes éthiques pour, ultimement, poser des actions réfléchies. Exhaustif et rigoureux, ce manuel : • présente les concepts essentiels en éthique de la santé ; • fournit les balises nécessaires pour s’orienter dans les problèmes éthiques susceptibles d’émerger dans la pratique des soins ; • couvre un vaste éventail de sujets, de la détresse morale des soignants aux lois sur l’aide médicale à mourir ; • établit une base de connaissances solide sur les obligations légales en soins infirmiers ; • fait le pont entre la théorie et la pratique, en présentant des récits, des cas de jurisprudence et des exemples tirés de situations réelles ; • facilite un repérage rapide des contenus pertinents ; • propose des outils pédagogiques, notamment un recueil de situations cliniques en annexe."

Le rôle de la formation dans le développement de la compétence éthique des étudiants bacheliers en soins infirmiers en Communauté française de Belgique
Authors: --- ---
Year: 2007 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

L’avancée ces dernières décennies de la recherche médicale, a fait émerger un besoin nouveau de réflexion morale que l’on nomme l’éthique. Certains rétorqueront que ce besoin n’a rien de nouveau et que dans l’Antiquité déjà Hippocrate avait proposé un serment qui prescrivait aux médecins certaines règles déontologiques à respecter. Mais cette émergence de la réflexion éthique émane aussi d’une prise de conscience par l’Homme de sa capacité à modifier l’espèce vivante et plus spécifiquement l’espèce humaine. L’évolution biotechnique et les nombreux progrès de la science lui donne en effet le pouvoir d’agir sur la nature et l’on peut légitimement s’interroger sur sa capacité à maitriser son action. La nécessité de réfléchir à l’impact de son intervention semble donc s’imposer aux soignants. Cette nécessité de réflexion nous l’a trouvons d’ailleurs de plus en plus, dans les programmes de formations en soins infirmiers, qui proposent aux futurs professionnels de la santé davantage de recul sur leur pratique soignante.
L’évolution de l’identité infirmière et de son autonomie amène l’infirmière à prendre ses responsabilités dans le domaine des soins infirmiers et l’oblige à avoir une réflexion éthique sur les décisions concernant ses interventions relevant de son rôle prescrit.
Il semble que le dévouement le désintéressement, le bon sens pratique dans les soins infirmiers ne suffisent plus pour avoir « le comportement juste et bon » dans une situation clinique. Le terme « clinique » est utilisé ici dans le sens de ce qui se passe au chevet du patient dans la mission de l’accompagner dans ses problèmes de santé.
Or chaque situation étant essentiellement particulière et singulière, l’agir humain de l’infirmière sera de même à chaque fois différent et l’agir professionnel aura à être contextualisé selon une certaine sagesse pratique.
L’infirmière est de cette façon de plus en plus amenée à se positionner dans les soins, à choisir ce qui est pour le bien du bénéficiaire, à respecter les choix de ce dernier et s’opposer si nécessaire à l’autorité médicale et ou administrative pour le respect des droits du patient.
Si le prendre soin est traversé de part en part par l’éthique, l’éthicité des facteurs du soin, leur capacité à se constituer comme sujet éthique est une dimension essentielle de leur identité professionnelle. La spécificité du rôle infirmier définit un domaine de responsabilités qu’elles doivent apprendre à habiter. Il semble dons légitime de se demander si la formation en éthique des étudiants infirmiers est adéquate pour les préparer à développer un jugement éthique et à construire leur compétence éthique ?
Le terme de compétence professionnelle signifie selon Leboter (1997), « savoir gérer une situation professionnelle complexe ». La compétence ainsi comprise serait la capacité de pouvoir résoudre des problèmes nouveaux, imprévus, en sachant innover afin de trouver le comportement le plus pertinent ou le plus juste possible pour répondre le plus adéquatement à une situation contextuelle précise.
Il apparaît selon une étude belge que « la formation est un élément pour stimuler le développement du comportement éthique des infirmières…(…) , le professeur peut personnellement influencer le développement éthique de ses étudiants à travers l’amélioration de sa propre manière d’enseigner ». Mais il semblerait que la formation est peu adaptée aux besoins des étudiants en soins infirmiers « le caractère paternaliste des études infirmière sont des points mis en évidence » (B Dierckx de Casterlé, 1996).
Les français semblent souffrir de la même situation « la formation ne prépare pas suffisamment les infirmières à assumer des responsabilités éthiques. La formation éthique des étudiants en soins infirmiers se résume trop souvent à l’enseignement de textes de lois, de règles professionnelles, de chartes. Cette connaissance législative n’est pas toujours intégrée dans la pratique de soins et sert trop souvent de garde-fous, que d’aide à la décision dans le choix du soin le plus approprié et le lus légitime pour le bénéficiaire de soins. La formation en éthique ne développe pas l’autonomie des étudiants en soins infirmiers, mais au contraire propose des modèles standardisés. En conséquence, une fois sur le terrain, les nouveaux diplômés manquent de compétence pour agir et prendre des décisions éthiques complexes…(…). L’examen des capacités des étudiants infirmiers à résoudre les dilemmes éthiques dresse un tableau accablant de la formation actuelle initiale et professionnelle(…). La sensibilité morale semble souvent absente chez les étudiants qui identifient de façon inadéquate les problèmes éthiques. « Ceux-ci repèrent facilement les problèmes éthiques médicaux mais sont souvent moins sensibles à ceux touchant à leur propre responsabilité » (C, SINI, 2000)
C’est précisément le rôle de la formation dans le développement de la compétence éthique des étudiants en soins infirmiers dont il est question dans ce travail. C’est à cette question que ce mémoire souhaite répondre.
La première partie de ce travail, partie théorique va permettre tout d’abord de clarifier le concept d’éthique, de montrer en quoi il se distingue de la bioéthique, la morale, la déontologie, le droit…, d’en expliquer les enjeux et les conditions d’émergence.
Ensuite il s’agira dans un premier temps de montrer comment le jugement moral des étudiants en soins infirmiers se construit en abordant différents modèles théoriques du développement du jugement moral et dans un second temps comment peut se faire cet apprentissage du jugement moral, avec quels outils pédagogiques dans les instituts d’enseignement pour les bacheliers en soins infirmiers.
La seconde partie de ce travail, partie pratique, va consister en la réalisation d’interviews, puis l’analyse et l’interprétation qualitative des résultats obtenus, enfin l’émission de recommandations pour un enseignement optimal de l’éthique en soins infirmiers.

Quels sont les besoins en formation continue et la représentation de l'éthique d'infirmiers responsables en soins généraux pour développer la pratique éthique ?
Authors: --- ---
Year: 2016 Publisher: Bruxelles : UCL. Faculté de santé publique,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Ethical issues in nursing
Author:
ISBN: 0415081459 Year: 1994 Publisher: London : Routledge,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

La perception des étudiants Bacheliers en soins infirmiers de la formation en déontologie et éthique
Authors: --- ---
Year: 2015 Publisher: Bruxelles : UCL. Faculté de santé publique,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Ethical issues in health care.
Author:
ISBN: 0801617286 Year: 1981 Publisher: Saint Louis (Mo.) : Mosby,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Multi
Ethics in nursing practice : basic principles and their application
Author:
ISBN: 0906561051 9780906561058 Year: 1988 Publisher: London : Linacre Centre for the Study of the Ethics of Health Care,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Book
Relecture éthique d'une situation clinique : formations initiales paramédicale et médicale : renforcer une posture professionnelle réflexive
Authors: ---
ISBN: 9782842762216 Year: 2016 Publisher: Paris : Seli Arslan,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Quatrième de couverture : "La relecture éthique de situations cliniques en formation initiale est un moyen privilégié pour que les futurs professionnels de la santé exercent dans le souci de l’autre et de soi. Favoriser un processus de prise de recul sur les événements vécus, les actes observés en formation souligne la nécessité de veiller aux modes de faire et de penser individuels et collectifs. Cet ouvrage s’adresse à la fois aux étu­diants infirmiers et en médecine, ainsi qu’aux formateurs qui les accompagnent dans la prise de conscience des multiples enjeux que recèle toute situation de soins. Si ces métiers diffèrent sur le plan des pratiques et des responsabilités, ils ont en commun la rencontre avec un patient, l’objectif de l’aider à vivre sa situation au mieux, par des traitements et ou des soins. Les deux formations initiales pro­posent aussi toutes deux des enseigne­ments éthiques, à pour une pra­tique humaine et humaniste, et l’analyse de situations favorise cette initiation. Chaque situation, par la mise en relation qu'elle implique, est toujours unique et singulière, pour le patient à travers ce qu'il vit, et pour l'étudiant à travers les émotions qu'elle engendre. Au fur et à mesure que les étudiants re­viennent de stages et qu’ils partagent par l’analyse individuelle et collective leurs ressentis, accompagnés par leurs formateurs, leur pensée évolue. Un des objectifs de la relecture éthique de situations consiste ici à conserver sa capacité d’être interpellé par toute pratique. La première partie aborde la formation initiale des infirmiers(ères), la se­conde, celle des médecins. De nombreuses situations cliniques y sont exposées, dans le cadre d’analyses de pratique, de mémoires de fin d’études, de travaux de groupe, le regard éthique naissant de la possibilité d’interroger les faits, les certitudes, les pra­tiques et sa propre pratique. Grâce à la sensibilisation à la démarche éthique que favorise la relecture de situations passées, les futurs professionnels peuvent adopter une posture réflexive et être mieux outillés pour faire face à des situations futures."

Listing 1 - 10 of 76 << page
of 8
>>
Sort by