Narrow your search

Library

KU Leuven (2657)

UGent (1320)

ULB (1202)

ULiège (875)

Thomas More Mechelen (773)

Thomas More Kempen (751)

VIVES - Brugge, Oostende (751)

VIVES - Kortrijk, Roeselare, Tielt, Torhout (745)

UCLL (744)

Odisee (741)

More...

Resource type

book (3449)

periodical (377)

dissertation (163)

undetermined (64)

object (54)

More...

Language

English (2976)

French (655)

Dutch (245)

German (124)

Undetermined (74)

More...

Year
From To Submit

2019 (43)

2018 (63)

2017 (69)

2016 (77)

2015 (78)

More...
Listing 1 - 10 of 4127 << page
of 413
>>
Sort by

Book
La première année de la vie de l'enfant; : genèse des premières relations objectales
Author:
Year: 1958 Publisher: Paris : Presses universitaires de France,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Keywords

Infant.


Book
Les âges de l'enfant
Author:
Year: 1968 Publisher: Paris : Editions universitaires,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Keywords

Infant.


Book
Infant psychiatry : a new synthesis
Authors: --- ---
ISBN: 0300018908 Year: 1976 Publisher: New Haven : Yale University Press,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Book
Pour un nouveau-né sans risque
Author:
ISBN: 2234002699 Year: 1981 Publisher: [Paris] : Stock,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Book
More proofs of infants church-membership and consequently their right to baptism: or a second defence of our infant rights and mercies : In three parts. The first is, the plain proof of Gods statute, or covenant for infants church-membership from the creation, and the continuance of it till the institution of baptism; with the defence of that proof against the frivolous exceptions of Mr. Tombes. And a confutation of Mr. Tombes his arguments against infants church membership. The second is, a confutation of the strange forgeries of Mr. H. Danvers against the antiquity of infant-baptism, and his many calumnies against my self and writings. With a catalogue of fifty six new Commandments and doctrines, which he, and the sectaries who joyn with him in those calumnies seem to own. The third part is, animadversions on Mr. Danver's reply to Mr. Willis. Extorted by their unquiet importunity from an earnest desirer of the love and peace of all true Christians
Authors: --- --- --- --- --- et al.
Year: 1675 Publisher: London : printed for N. Simmons at the Princes Arms, and J. Robinson at the Golden-Lyon in St. Paul's Church-yard,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Keywords

Infant baptism


Book
The riddle of malnutrition : the long arc of biomedical and public health interventions in Uganda
Author:
ISBN: 082144591X 9780821445914 9780821422465 9780821422458 Year: 2017 Publisher: Athens, [Ohio] : Ohio University Press,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

More than ten million children suffer from severe acute malnutrition globally each year. In Uganda, longstanding efforts to understand, treat, and then prevent the condition initially served to medicalize it, in the eyes of both biomedical personnel and Ugandans who brought their children to the hospital for treatment and care. Medicalization meant malnutrition came to be seen as a disease—as a medical emergency—not a preventable condition, further compromising nutritional health in Uganda. Rather than rely on a foreign-led model, physicians in Uganda responded to this failure by developing a novel public health program known as Mwanamugimu. The new approach prioritized local expertise and empowering Ugandan women, blending biomedical knowledge with African sensibilities and cultural competencies. In The Riddle of Malnutrition, Jennifer Tappan examines how over the course of half a century Mwanamugimu tackled the most fatal form of childhood malnutrition—kwashiorkor—and promoted nutritional health in the midst of postcolonial violence, political upheaval, and neoliberal resource constraints. She draws on a diverse array of sources to illuminate the interplay between colonialism, the production of scientific knowledge, and the delivery of health services in contemporary Africa.

Keywords

Infant. --- Child.


Book
Infant behavior : its genesis and growth
Authors: --- ---
ISBN: 0837127041 Year: 1969 Publisher: New York (N.Y.) : Greenwood,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Book
Insights from the blind
Authors: ---
ISBN: 0285648497 Year: 1977 Publisher: London : Souvenir press,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Contribution à l'étude du problème du nourisson noir au Congo-Kinshasa
Authors: ---
Year: 1967 Publisher: Louvain UCL. Faculté de médecine

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Keywords

Infant --- Zaïre

Formation du psychisme et naissance prématurée
Authors: --- --- ---
Year: 1998 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

La recherche que nous avons menée nous a permis de repérer dans le discours parental ces moments de bascule d’auto-évaluation personnelle. Nous ne pouvons que postuler cette potentialité chez le bébé à travers la place laissée par les parents et transmise « en creux » à l’enfant. Nous faisons l’hypothèse donc que cet écart subjectif en quelque sorte préexiste à la naissance de l’enfant et lui est d’emblée transmis mais « en creux ». Les modalités d’approches de ce phénomène chez l’infans sont complexes. Notamment, bien que la clinique des psychoses ne va pas dans ce sens, est-il possible d’agir sur cette structure quand elle est en place ?
Il est évidemment impossible de démonter par la voie de la falsification des hypothèses que la coupure subjective dans le discours d’un parent opère dès la naissance et que son absence (dans le cas de la psychose par exemple) empêcherait l’accès à auto-reflexion parlée et à la constitution d’un psychisme pour l’enfant. Tenter cette voie reviendrait à ne pas intervenir cliniquement dans une situation où nous verrions une évolution pathologique et priver ces enfants – ceux du groupe témoin – de l’accompagnement psychologique dont ils auraient besoin. Ce qui est éthiquement et humainement inadmissible. Nous sommes là confrontés à une limite éthique indépassable.
Seuls les indices de tendances ont pu être montrés à travers les paroles émises par les personnes proches du bébé. Paroles qui étaient l’expression de leur élaboration et de leur position subjective vis-à-vis ici de leur enfant. En effet, l’observation du nourrisson, les descriptions cliniques ne seront jamais que le fruit de nos interprétations. Le seul travail possible serait une étude rétrospective dans les familles où cette absence serait repérée.
Avec le fil de la prématurité, nous avons parcouru le travail de différents auteurs qui se sont penchés sur l’organisation de la pensée dès les premiers jours de la vie. Nous les avons arbitrairement répartis en trois grandes catégories.
D’un côté, la question du psychisme est abordée à partir de la structure organique du cerveau et le développement comportemental. Le sujet psychique est alors en expansion, en émergence ou synthèse des activités motrices et des perceptions sensorielles. D’un autre, le sujet psychique, fruit d’une interaction, est essentiellement interpersonnel. Finalement, chez les psychanalystes, deux grands courants se partagent la question. Il y a ceux qui pensent l’avènement du psychique en terme de développement par stades en partant d’un sujet indifférencié et fusionné à son environnement maternant : la capacité auto-reflexion parlée est postulée d’emblée et le concept de sujet de l’inconscient prend sa forme définitive quand l’enfant accède au langage parlé.
Il y a ceux qui, dans la ligne de J. Lacan, ont postulé que la potentialité subjective était d’emblée inscrite dans la structure même du discours et transmise « en creux » à l’enfant (sous forme d’un écart) par le parent maternant. Cette potentialité humaine de se symboliser, le parent l’avait reçue lui-même reçue de son parent. C’est à notre connaissance le seul lieu où nous avons trouvé une conceptualisation structurale de la réflexivité humaine.
Ce qui est intéressant de remarquer, c’est que quelque soit l’approche des auteurs que nous avons parcouru, même si la capacité d’autocritique du sujet n’est pas conceptualisée, le mystère de la pensée, la source des désirs ou sous d’autres formulations les motivations des humains ne se dévoilent pas, elles se parlent et se représentent. Il n’y a donc pas de vérité toute faite du sujet : elle se réactualise à chaque progression de la pensée. Le sujet psychique ne se laisse pas appréhender, immédiatement, il se dérobe !
M. Crommelinck de façon poétique nous indique l’importance de ce « voilage » et, en filigrane, les dérives auxquelles nos sociétés industrialisées risquent d’être confrontées : « Et si la pensée devenait un jour transparente à elle-même, dans l’élégance des architectures et la clarté des formalismes de la cognition ? Tentation suprême […] Que resterait-il à expliquer encore ? [[…]] Finirons-nous un jour par évacuer de notre expérience la fascination du vide, de l’ouvert désertique ? [[…]] Si nous n’y prenons garde, notre espace humain risque fort de s’encombrer d’objets intelligents à consomment, autant de petits robots polymorphes et efficaces, bruyants et futiles, programmés et sourds, prothèses illusoires de notre énonciation étouffée [… » (Crommelinck, 1994, p. 150)
En finale, la capacité pour le sujet de se signifier implique la transmission d’une opposition dans le langage. Sa trame symbolique est donc ordonnée de l’extérieur par « l’Autre », figuré par le parent maternant.
Par ailleurs, les récents développements des sciences cognitives nous ont montré d’une part, les énormes compétences des nouveaux-nés et la nécessité de renoncer à l’indifférenciation primitive du psychisme des nourrissons. D’autre part, s’il est indéniable que notre patrimoine génétique détermine en grande partie nos capacités cognitives, les travaux notamment de J. Melher, nous ont montré la prévalence de la structure – en tout cas linguistique – du parent maternant pour l’apprentissage de la langue. Il reste à voir ce qui a prévalu à son encodage. Ceci ouvre d’intéressantes perspectives de recherche pour l’avenir !
A un autre niveau donc, le niveau macroscopique, ces nouvelles théories par catégorisation ne contredisent pas l’hypothèse d’une transmission structurale en creux opérée par le parent maternant.
Cette transmission et la synthèse que cette rencontre réalise, unique en chaque être, contient en elle une part déterminée et une part énigmatique et surprenante : la manière dont le sujet va l’habiter.
Notre conteur, le revoilà ! Tel le furet, on ne sait qui il est. Il fut même dit qu’il « manque-à-être » et que cela n’empêche pas de trouver les marques des traces de son passage […]
Nous terminerons avec cette phrase de J. B. Pontalis qui montre combien vivante est la réflexion continue.
« Ce que l’auteur et le lecteur espèrent obtenir, ce n’est pas, comme c’est le cas de l’écrit scientifique, une vérité probante ni même un fragment unique de vérité, mais l’illusion d’un commencement sans fin [[…]] Tant qu’il y aura des livres, personne, jamais, n’aura le mot de la fin ». (Pontalis, 1990).

Listing 1 - 10 of 4127 << page
of 413
>>
Sort by