Narrow your search

Library

UCL (7)

KU Leuven (2)

UGent (1)

ULB (1)


Resource type

undetermined (7)

periodical (3)

book (1)


Language

French (7)

English (4)


Year
From To Submit

2016 (1)

2015 (1)

2014 (1)

2011 (1)

2009 (1)

More...
Listing 1 - 10 of 11 << page
of 2
>>
Sort by
L'intérêt du benchmarking en milieu hospitalier : essai d'analyse au sein de cinq services neurochirurgicaux belges
Authors: --- --- ---
Year: 1999 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Au quartier opératoire des Cliniques Universitaires Saint-Luc, l’idée d’une étude de benmarking est née d’un double constat émanant de l’ensemble de ses utilisateurs : d’une part, l’existence du dysfonctionnement dans la réalisation du programme opératoire et d’autre part, une inadéquation entre les exigences des différentes spécialités et la disponibilité du bloc opératoire.
Cette réalité se confirme par la consultance Bossard (février 1997) qui souligne que 19,7% des interventions présentées suer le programme opératoire se trouvent modifiées, reportées ou ajoutées.
Il en résulte une désorganisation due à la sous ou sur-occupation des salles d’opération avec tout ce que cela entraine en termes de difficultés de coordination, de disponibilité du personnel et de surcout financiers.
En vue d’optimaliser la gestion quotidienne du bloc opératoire , une première question qui s’est posée était de savoir si d’autres blocs opératoires rencontraient les mêmes types de problèmes.
En cas de réponse positive, il est intéressant de repérer les solutions adoptées pour lever ces problèmes.
Dans le cas contraire, il importait de connaître les alternatives permettant de les contourner.
Dans le contexte actuel de performance et de concurrence, cette technique de management se rencontre couramment en milieu industriel mais peu jusqu’à présent en milieu hospitalier.
Il est évident qu’il ne s’agit pas de vouloir copier purement et simplement ce qui se passe dans d’autres hôpitaux. La démarche cherche plutôt à comprendre par la comparaison le pourquoi d’un meilleur fonctionnement ailleurs et vise à étudier dans quelle mesure celui-ci pourrait être transposable au sein de notre institution.
L’intérêt de cette étude porte donc sur le programme opératoire dans ses trois phases : sa conception, sa réalisation et son devenir. En pratique, cela se traduit par le suivi du patient dés sa consultation où le diagnostic opératoire a été clairement établi jusqu’à sa sortie de l’hôpital en passant par sa période d’hospitalisation et son opération.
Une spécialité chirurgicale a d’abord été sélectionné : la neurochirurgie.
Ensuite, quatre autres hôpitaux ont été contactés qui présentaient une activité neurochirurgicale, nous semblait-il, similaire à celle des Cliniques Sain-Luc à Bruxelles.
Ainsi, l’étude a été menée sur une trentaine d’interventions neurochirurgicales par hôpital, soit un total de 146 interventions.
La première partie de cette recherche présentera la cadre théorique dans lequel elle s’inscrit : une présentation et différentes définitions exposant le contexte de travail ainsi qu’un recueil d’informations pour mener à bien une étude de benchmarking.
La seconde partie abordera la méthodologie suivie pour la mise au point et la réalisation de l’enquête que les différents terrains exploités.
La dernière partie exposera l’ensemble des résultats et illustrera ceux-ci à l’aide de nombreux graphiques et tableaux permettant une lecture et une compréhension aisées des comparaisons obtenues.
Au terme de ce travail, nous pourrons souligner l’importance de certaines stratégies adoptées en terme d’impacts temporels et organisationnels

L'intégration de l'hospitalisation chirurgicale de jour dans le budget des moyens financiers de l'hôpital : calcul, pour un hôpital, de l'impact financier du passage de l'hospitalisation traditionnelle à l'hospitalisation de jour et proposition stratégique
Authors: --- ---
Year: 2002 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Les frais d’hospitalisation occupent une place importante dans les budgets des soins de santé qui ne cessent de croître.
L’intention de freiner cette croissance ainsi que l’évolution de la pratique et des technologies médicales ont provoqué entre autres l’émergence de traitements ambulatoires.
L’incitation à l’hospitalisation de jour par le financement des hôpitaux est un des moyens qui visent à diminuer la durée de séjour en Belgique.
Notre pays s’insère ainsi dans une tendance générale sur le plan international.
Par la loi du 14 janvier 2002 (concrétisée par l’arrêté royal du 25 avril 2002) le gouvernement belge a récemment mis en place une nouvelle réforme du système de financement des hôpitaux. Cette loi introduit un financement dynamique sur base de l’activité liée aux patients par l’intermédiaire d’un budget calculé sur base de la pathologie. Un principe d’intérêt particulier est l’intégration de l’hospitalisation chirurgicale de jour dans le budget des moyens financiers des hôpitaux.
Dans un contexte défini par des contraintes financières et l’éternel défi de rester à la pointe du progrès pour faire face à la concurrence, l’hôpital St. Nicolas d’Eupen a décidé d’intégrer dans son mouvement de construction et de restructuration l’ouverture d’une nouvelle clinique de jour en septembre 2002.
L’objectif de notre travail est de déterminer quelles seront les conséquences financières et autres de ces développements.
La base de l’étude sera la loi du 14 janvier 2002 ainsi que son arrêté d’application, l’arrêté royal du 25 avril 2002.
Etant donné qu’il n’existe pas encore de littérature à ce propos, la bibliographie du travail sera limitée.
L’auteur a cependant assisté au cycle de perfectionnement en sciences hospitalières de l’UCL du 22 mars 2002 sur les nouveautés en matière de financement des hôpitaux ainsi qu’à la journée d’étude sur le nouveau financement des hôpitaux organisée par le Ministère de la Santé publique le 8 mai 2002.
En ce qui concerne le projet de l’hôpital d’Eupen, le travail ne sera pas centré sur l’organisation et l’infrastructure. Il mettra toutefois en évidence l’influence indéniable de ces éléments sur le thème principal : l’activité ambulatoire.
Après un bref descriptif de la Communauté germanophone et de l’hôpital St. Nicolas, nous dresserons le contexte législatif de l’hôpital de jour en insistant particulièrement sur l’impact de la nouvelle législation concernant le financement.
L’intégration de l’hospitalisation de jour concerne les sous-parties A1, A2, B1, B2, C1 et C3 dont nous détaillerons la composition afin de bien situer l’influence du One Day sur le nouveau budget.
Ensuite, nous décrirons la situation actuelle de la clinique de jour à Eupen ainsi que l’évolution désirée et les facteurs qui l’influenceront.
L’évaluation de la situation actuelle du One Day à l’hôpital St. Nicolas aura comme base l’annexe 3 de l’arrêté royal du 25 avril 2002. D’après les critères définis par cet arrêté d’application nous analyserons les interventions pratiquées à l’hôpital d’Eupen à partir du RCM juillet 200 à juin 2001.
Le traitement des données mènera à quantifier pour l’hôpital St. Nicolas les séjours justifiés en hospitalisation de jour ainsi que les séjours classiques inappropriés.
De même, nous nous ferons une idée de l’activité ambulatoire réalisée qui ne correspond pas à une activité justifiée telle que définie par l’arrêté royal.
Sachant que, pour introduire un changement, il faut prendre connaissance des positions des différents acteurs, nous procéderons à des entretiens avec les chirurgiens pratiquant en ambulatoire. L’objectif des interviews sera de déterminer quels sont les facteurs qui influencent la pratique ambulatoire et de sensibiliser les médecins à la nouvelle législation. De cette manière, nous identifierons avec eux quels sont les séjours classiques inappropriés pouvant être transférés en ambulatoire sans diminuer la qualité des soins aux patients.
La dernière étape de ce chapitre consistera en l’estimation de c’activité ambulatoire potentielle de l’hôpital St. Nicolas sans la nouvelle clinique de jour.
Cette activité potentielle ainsi que le budget des moyens financiers prévu par le Ministère pour l’hôpital d’Eupen pour la période de juillet 2002 à juin 2003 consisteront la base de nos calculs de l’impact financier de la nouvelle législation et du transfert de l’activité ambulatoire du bâtiment central à une structure adaptée.
L’évaluation des effets pécuniaires sera effectuée de manière approximative en discutant les possibilités de restructuration suite à la libération de lits due aux changements susmentionnés.
Les trois alternatives exposées seront : l’augmentation de l’activité en hospitalisation classique, l’augmentation du nombre de chambres particulières et la fermeture ou la reconversion de lits.
A la fin de ce travail, nous pourrons donc faire une proposition de décision stratégique qui tentera de satisfaire les besoins en soins de santé de la population tout en gardant à l’esprit la nécessité de rentabilité.

Problématique d'approvisionnement du quartier opératoire par la stérilisation centrale
Authors: --- ---
Year: 2008 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

L’évaluation de la qualité est devenue un concept incontournable pour une bonne gestion des entreprises. En effet, la qualité est le seul facteur qui puisse affecter la performance à long terme d’une entreprise La qualité améliore la productivité, donc la position vis-à-vis de la concurrence, et garantit la survie de l’entreprise. (W. Edward Deming)
Dans le domaine de la santé, les établissements hospitaliers sont des entreprises à part entière qui doivent rester performantes et compétitives.
A la qualité, il faut associer les divers coûts :
- Les coûts nécessaires au maintien et à l’amélioration de la qualité,
- Les coûts de la non-qualité ou de la non-conformité qui sont des coûts nécessaires pour atteindre la qualité.
Dans les hôpitaux, la non-qualité se situe à différents niveaux :
-Coûts humains (patients) : décès, diverses infections pouvant entraîner des handicaps,…
-Coûts humains vécus par les soignants : démotivations, souffrance…
- Coûts financiers : gaspillage, temps perdu…
Pour maîtriser les coûts, plusieurs moyens sont mis à disposition des entreprises, mais certains ne sont pas toujours applicables aux hôpitaux, car ces établissements sont à but non lucratif.
On distingue :
- Les stratégies à caractère budgétaire : qui visent à réduire les dépenses tout en essayant de produire autant (réduction de personnel, suppression des activités considérées comme non rentables,…). En milieu hospitalier, l’utilisation de cette stratégie est limitée car la norme minimale des effectifs est légiférée, et aussi parce que cette stratégie peut engendrer une démotivation du personnel pouvant conduire à des conflits.
- Les techniques dites de base zéro : qui consistent à faire table rase du passé en réorganisant l’entreprise dans son ensemble, techniques difficilement applicables en milieu hospitalier.
- La méthode d’optimisation des processus : qui a pour but d’améliorer la compétitivité et le fonctionnement de l’établissement en fonction de l’évolution de la situation.
Nous avons décidé d’utiliser la méthode d’optimisation du processus, en travaillant sur le processus d’approvisionnement du quartier opératoire par le service de la stérilisation centrale. C’est un choix d’une équipe de stérilisation qui travaille dans une condition de conflit permanant avec le QO. C’est une approche qui pourrait favoriser également la communication entre les deux services, permettant ainsi une meilleure compréhension des contraintes en amont et des besoins en aval.
Nous avons basé à cet effet notre travail sur la problématique de l’approvisionnement des ancillaires, un problème courant et fréquent dans notre établissement. Le but est d’améliorer le processus d’approvisionnement du quartier opératoire, dans une optique d’une tâche inter reliée (bloc opératoire/ stérilisation centrale- stérilisation centrale/ bloc opératoire).
Pour cela, nous nous sommes intéressé à l’organisation des deux services, aux moyens mis à leur disposition mais aussi aux différentes tâches qui composent le processus d’approvisionnement, afin d’établir les sources de non-conformité, elles-mêmes sources de non-qualité.

Élaboration d'un support alternatif à l'attention du patient à orientation médicale : au CHRSM, site d'Auvelais, suite à l'analyse du processus
Authors: --- ---
Year: 2016 Publisher: Bruxelles : UCL. Faculté de santé publique,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

L'itinéraire clinique au quartier opératoire d'un patient opéré d'une revascularisation myocardique
Authors: --- ---
Year: 2009 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Implémentation du Lean Management au CHU Dinant-Godinne : impact sur la performance au C2 unité de chirurgie Dinant et à l'Hôpital Médical de Jour Godinne
Authors: --- --- ---
Year: 2014 Publisher: Bruxelles : UCL,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract

Quels sont les besoins des infirmiers dans la gestion de la douleur postopératoire des enfants "polyhandicapés" du service de chirurgie de l'Hôpital des enfants Reine Fabiola ?
Authors: --- --- ---
Year: 2015 Publisher: Bruxelles : UCL. Faculté de santé publique,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Periodical
Surgical services management.
Author:
Year: 1995 Publisher: Denver, CO : Association of Operating Room Nurses,

Loading...
Export citation

Choose an application

Bookmark

Abstract


Periodical
Surgical services management
Authors: --- ---
ISSN: 10798269 Publisher: Denver, CO Association of Operating Room Nurses


Periodical
Surgical services management.
Authors: --- ---
Year: 1995 Publisher: Denver, CO : Association of Operating Room Nurses,

Listing 1 - 10 of 11 << page
of 2
>>
Sort by